Z à Tokyo - Armani SL Z : du Limbourg au Mexique en passant par les États-Unis et bientôt à Tokyo.

 

 

Le tout premier produit de Thierry Hendrickx est devenu un cheval olympique.

« Je ne connaissais les chevaux que dans les prés, mais ma fille est allée faire un stage de poneys. Quand elle en est revenue à la maison, elle a contaminé toute la famille ». C'est l’histoire qui est arrivée à Thierry Hendrikx de Beringen. Sa fille a débuté en poney et sa femme s’est mise au dressage. « Et moi, je me suis retrouvé là, en spectateur, me sentant un peu à l’écart », s’amuse Thierry. Il a essayé de chercher sa place et l'a trouvée dans l'élevage. Nous sommes en 2007. Son premier poulain est né un an plus tard : Armani SL Z (Asca Z), qui va participer aux Jeux olympiques de Tokyo le mois prochain avec le cavalier mexicain Eugenio Garza Perez !

N’est-ce pas extraordinaire ? Thierry Hendrikx l’admet, mais surtout relativise : « Encore faut-il avoir la chance que son cheval atterrisse au bon endroit. C’est la réussite de plusieurs personnes et d’un enchaînement heureux de bonnes circonstances et c'est quelque chose que vous ne pouvez pas contrôler. Eugenio Garza Perez et Armani ont eu le bon déclic, ils se sont trouvés. Eugenio ne vit que pour la compétition mais a dû subir une opération du dos l'année dernière. Il y avait donc encore quelques doutes sur ses chances pour Tokyo. Heureusement, tout s'est bien passé, mais il aurait pu en être autrement... Il suffit de regarder D'Amour SL Z, la demi-sœur d'Armani. Fille de Diamant de Semilly et de la même mère, elle concourt à 1,60m avec Simon Nizri. Il était également en course pour les Jeux olympiques jusqu'à ce que D'Amour se blesse. Comme quoi, la frontière entre joie et tristesse est ténue ».

Le fait que Thierry Hendrikx ait baptisé son élevage SL ou Second Life s’explique clairement et doit se prendre au pied de la lettre. Dans une vie antérieure, Thierry était grossiste en aliments pour animaux et gérant d'une animalerie. Jusqu'à ce que sa fille s'inscrive à un stage de poneys. « Peu après, ma femme et ma fille sont devenues de vraies cavalières. Au départ, j'étais un peu réticent à l'idée de monter à cheval, car je craignais les chutes. Elles ont commencé à monter à mon insu. Et j'ai une pièce de métal dans la colonne qui fait que je ne peux pas monter à cheval. Franchement, je n'aurais pas la patience de monter à cheval. J'admire énormément les cavaliers qui consacrent tant de temps et d'énergie à l'éducation de leurs chevaux. Je voulais bien être leur palefrenier, et surtout, je voulais me lancer dans l'élevage. Nous avons démarré en achetant un cheval de selle pour notre fille. Et puis, nous nous sommes lancés car de temps après, j'ai acheté ma première poulinière ».

Thierry & Sandra Hendrickx

Cumano

Cette première poulinière était Cumlaude Z, une fille de Cumano par Indra (Cor de la Bryère) et donc mère, entre autres, d’Armani et D'Amour. Thierry Hendrikx a acheté Cumlaude Z à Alexander Liefsoens alors qu'elle était âgée de 4 ans. Thierry savait que le cavalier de Cumano était Jos Lansink, et Hendrikx se souvient avoir pensé que ce devait être un bon étalon : « Ce n'est que lorsqu'il est devenu Champion du monde à Aix-la-Chapelle quelques mois plus tard que j'ai vraiment appris à connaître Cumano. Des années plus tard, on m'a dit que la fille de Cumano qui a les meilleurs résultats en élevage est Cumlaude Z. Et en effet, avec Armani (Asca Z), Diabolo (Diamant de Semilly), D'Amour (Diamant de Semilly) et Soprano (Sandro Boy), elle compte plusieurs produits internationaux ».

Cumlaude Z a prouvé qu'elle était une poulinière supérieure à la moyenne, mais elle n'était la jument idéale pour quelqu'un qui débute dans l'élevage. « Pour moi, en tant qu'éleveur débutant, elle était assez difficile à gérer. De nos jours, nous dirions qu'elle a le syndrome du TDAH, un trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité. Cumlaude n'était pas un sujet facile. Elle débordait de sang ! Un rude apprentissage pour un éleveur débutant » !

Heureusement, Thierry n'est pas du genre à baisser les bras facilement. Mieux : les chevaux lui ont ouvert de nouvelles perspectives et lui ont offert une nouvelle vie. « Avant, je travaillais seize heures par jour, sept jours sur sept et toujours à l'intérieur. Quand je suis dans les herbages, je me sens comme un coq en pâte. Je travaille toujours autant, mais avec plus de plaisir. C'est un monde nouveau qui s'ouvre à moi. Je me sens comme un créateur. En tant qu'éleveur, on est celui qui décide d’une nouvelle vie, celui qui décide du croisement étalon X jument qui va engendrer cette nouvelle existence. Et vouloir être le meilleur fait partie de ma personnalité, les seconds rôles ne m'intéressent pas. J'ai commencé à discuter, et encore plus à écouter, différents experts. Tom Lemmens et Frederik Mijten ont joué un rôle important à cet égard. C'est ainsi que j'ai trouvé le chemin de Zangersheide où je me suis immédiatement senti chez moi ».

Asca Z

Thierry voulait un étalon avec de la galopade pour Cumlaude Z, un aspect à améliorer chez elle. Cela l'a mené à Asca Z et, par hasard, c’était la première année de monte de l’étalon. « Armani SL Z est le poulain le plus âgé d'Asca Z et son tout premier produit présenté à la vente aux enchères Z-Quality , explique Hendrikx.

Dès la naissance d’Armani, tout le monde me disait que c'était un poulain hors du commun. Et j'étais d'accord, bien sûr, je pensais évidemment que mon premier poulain était extraordinaire. Comme tout le monde était du même avis, on m’a suggéré de le présenter au Z-Festival. Je n'avais aucune idée de ce que cela signifiait ! Je crois me souvenir qu'Armani a obtenu la douzième place. Puis on m'a demandé si je voulais le proposer à vente aux enchères ? Une autre première pour moi, et quelques mois plus tard, il a effectivement été adjugé lors de la Z-Quality Auction ».

Seabreeze Farm

Lors de cette vente aux enchères, Armani SL Z a été acheté par Wendy Peralta Ritter, propriétaire de Seabreeze Farm, en Floride. Seabreeze Farm est un haras, une écurie de formation, une écurie de concours et de commerce jouissant d'une excellente réputation. Wendy Peralta avait déjà acheté Carambo Z, âgé de 5 ans, en Argentine, car elle avait formé et monté son père Charming Z et sa mère Akito Z. Carambo Z semblait avoir hérité du meilleur de ses deux parents. A l'âge de 6 ans, il a gagné pratiquement toutes les épreuves de sa génération en Amérique et a été sélectionné pour les Championnats du monde Jeunes Chevaux. Lors de ce mondial, Wendy Peralta s’est évidemment rendue à la vente aux enchères Z-Quality où elle a acheté deux poulains, dont Armani SL Z. Jeune, Armani sortait déjà de l’ordinaire. À l'âge de 7 ans, il a été vendu à Eugenio Garza Perez.

« C'est le genre d’aubaine dont on a besoin, confie Thierry. J'ai toujours entretenu de bonnes relations avec Wendy Peralta. Elle m'a tenu au courant des progrès d'Armani et nous avons toujours gardé une bonne relation. Plus tard, avec Willem Greve, elle a acheté la demi-sœur d'Armani, Acqua di Gioa SL Z, lors de la vente Z-Quality. Puis, elle a acquis Casilias SL Z (Corrado I) issu de Cumlaude Z, à l'âge de 8 ans. Les chevaux m’ont vraiment offert une nouvelle vie, grâce notamment à Zangersheide aussi, qui m’a ouvert une fenêtre sur le monde. Z m'a fait découvrir un nouveau monde et j'ai maintenant des contacts qui, auparavant, étaient hors de portée. Je suis également en bons termes avec la mère d'Eugenio. La dernière fois que je l'ai vue, elle, Eugenio et Armani, c'était il y a trois ans, au CSI Knokke Hippique. Armani a maintenant 13 ans. Il est bien sûr impossible de deviner ou de prédire comment il va se comporter aux Jeux olympiques. Ce que je sais, c'est qu'Eugenio (25 ans) est très professionnel, déterminé et engagé dans tout ce qu'il entreprend. Avec le Mexique, il a remporté la médaille d'argent aux Jeux panaméricains de 2019, où il a obtenu son billet pour les Jeux olympiques terminant à la cinquième place en individuel. La sélection pour les JO est justifiée et maintenant espérons que tout se passe au mieux ».

 

Ce site utilise des cookies. De cette façon, nous pouvons faire en sorte que votre expérience de navigation soit encore plus agréable.
En savoir plus?